Moulismes
Fiche Pratique

Système d'alarme et de détection

Fiche élaborée en partenariat avec Promotelec

Les maisons et appartements d’aujourd’hui comportent de plus en plus d’équipements techniques tels qu’un réfrigérateur, un congélateur, un ballon d’eau chaude sanitaire, ou encore une chaudière ou un sèche-linge. La sécurité et le confort des occupants imposent un bon fonctionnement de ces équipements et donc qu’ils fassent l’objet d’une surveillance attentive ; c’est le rôle des détecteurs techniques.
On distingue différents types de détecteurs techniques :

  • Les détecteurs d’intrusion ;
  • Les détecteurs de fumée ;
  • Les détecteurs de fuite d’eau, de gaz, de coupure secteur.

Détecteur de fuite d'eau, de gaz et de coupure secteur

Détecteur de fuite d'eau

Le détecteur identifie la présence d’un liquide conducteur, en particulier de l’eau. Dans ce cas, l’information est aussitôt transmise à l’occupant pour qu’il puisse agir en conséquence.
Un tel détecteur peut être par exemple placé à côté d’une machine à laver ou d’un ballon d’eau chaude sanitaire. La hauteur à laquelle il est installé détermine le seuil de détection de l’inondation. Certains détecteurs peuvent commander une électrovanne coupant automatiquement l’arrivée d’eau pour empêcher l’aggravation des dégâts. Lorsque l’occupant du logement est absent, le transmetteur compose automatiquement des numéros préenregistrés pour le prévenir de l’incident et lui permettre d’agir en conséquence.

Détecteur de fuite de gaz

Le détecteur identifie toute fuite de gaz (méthane, butane, propane). Il transmet l’information à une centrale qui déclenche une action en conséquence. Certains détecteurs commandent une électrovanne coupant automati­quement l’arrivée de gaz pour prévenir d’une explosion. Lorsque l’occupant du logement est absent, le transmetteur le prévient de l’incident par e-mail ce qui lui permet d’agir en conséquence. Conformément à la réglementation en vigueur, en cas de détection de gaz, aucune transmission téléphonique n’est réalisée par l’alarme, pour éviter tout risque d’explosion.

Détection de coupure secteur

Couplé par exemple à un congélateur, le détecteur signale toute coupure secteur pouvant présenter un risque pour son contenu. Le détecteur émet un message radio vers une centrale d’alarme après une demi-heure de coupure. Lorsque l’occupant du logement est absent, le transmetteur compose automatiquement des numéros préenregistrés pour le prévenir de l’incident et lui permettre d’agir en conséquence.

Vidéo détecteurs techniques

Coûts moyens

  • Détecteur de fumée : à partir de 100 € TTC posé
  • Détecteur de fuite d’eau : à partir de 180 € TTC posé
  • Détecteur de coupure secteur : à partir de 110 € TTC posé
  • Transmetteur téléphonique : à partir de 600 € TTC posé

Système de détection d'intrusion

Description et fonctionnement

Un système de détection d’intrusion assure la détection de toute pénétration de personnes non autorisées, le traitement de cette information et l’alerte sonore, visuelle, téléphonique ou une combinaison de ces 3 modes.

Un système de détection d’intrusion est constitué :

  • De détecteurs d’intrusion ;
  • D’une unité de traitement et de signalisation appelée “centrale d’alarme” ;
  • De dispositifs de dissuasion locale (dispositifs sonores et/ou lumineux) et d’alerte à distance.

Vidéo

Détecteur de fumée

Description et fonctionnement

Depuis le 8 mars 2015, le propriétaire d’un logement, qu’il soit occupant ou bailleur, doit installer dans celui-ci au moins un détecteur de fumée normalisé.
Le détecteur alerte des fumées émises dès le début d’un incendie et émet un signal sonore suffisant pour réveiller une personne endormie dans le logement où la détection a lieu.
Pour une protection de base, il convient de placer un détecteur :

  • À chaque étage ;
  • En haut de l’escalier (ou dans le couloir) conduisant aux chambres.

Tous les détecteurs de fumée doivent comporter le marquage CE et être conformes à la norme EN 14604.

Bon à savoir

Bon à savoir : Dans tous les cas, l’occupant du logement doit notifier cette installation à l’assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages d’incendie.

Vidéo


Recommandations

  • Privilégier des détecteurs de fumée possédant le marquage « NF DAAF » : ce marquage garantit les performances et l’aptitude à l’emploi du produit.
  • Pour une protection optimale, il est recommandé de placer un détecteur de fumée dans chaque pièce, à l’exception de la salle de bains, de la buanderie et de la cuisine.
  • Un seul et même transmetteur d’alarme peut être mis en œuvre pour l’ensemble des alarmes techniques (fumées, fuites d’eau, coupure secteur…) et la détection d’intrusion. Certains transmetteurs fonctionnent sur le réseau téléphonique commuté (RTC), d’autres via le réseau GSM des téléphones portables.
  • Pour la détection d’intrusion, il est recommandé de choisir une centrale d’alarme certifiée « NF A2P » : ce marquage garantit le respect de critères de qualité, d’aptitude à l’usage et de performances du produit.
  • Pour un fonctionnement correct du système, il importe de respecter scrupuleusement les instructions de son fabricant et faire appel à un installateur qualifié pour sa mise en œuvre.

Les outils pour prendre les bonnes décisions

rénovation énergétique

Simuler vos travaux

Votre maison aujourd'hui et celle de demain : découvrez vos travaux, leurs coûts, vos économies.

Accéder à l'outil
prime énergie

Demander votre prime de SOREGIES à la rénovation

Découvrez les primes proposées par SOREGIES pour vos projets de rénovation, partout en France.

Accéder aux primes
aides de l'etat

Simuler l'ensemble de vos aides à la rénovation

Détectez, en quelques clics, l’ensemble des aides existantes (accompagnement, conseil, prêt...).

Accéder au simulateur